Le tarot ascenseur

L’ascenseur : une variante prisé du tarot

Facile à jouer, l’ascenseur est une variante du jeu de tarot très appréciée dans les salles de casino. Le principe du jeu est simple : chaque joueur mise sur le nombre de levées qu’ils souhaitent réaliser. Dans ce jeu, deux alternatives se présentent : soit le joueur respecte son pari et marque des points, soit il effectue plus ou moins de plis et perd. Pour se déclarer vainqueur de la partie, le joueur se doit de marquer le plus de point que ses adversaires. Le mot « donne » revient souvent dans le jeu du tarot et à chaque donne, le nombre des cartes réparties à chaque joueur change, d’où le nom du jeu. La première donne consiste à distribuer une carte. Cela effectuée, la seconde donne se suive mais cette fois avec deux cartes et ainsi de suite. Les étapes de difficultés du jeu varient selon le nombre de donne.

Le pari de l’ascenseur est facile à faire. Pour cela, le joueur a deux choix : il fait un pli ou non. Cependant, il faut noter que la donne se divise en trois parties bien distinctes, notamment la distribution, les paris et le jeu. Suivant le mouvement de rotation des aiguilles d’une montre, chaque manche définit le changement de main. Il est évident donc que le joueur situé à gauche du donneur actuel sera le prochain donneur sur la table de jeu. Rappelons que les règles du jeu interdit de revenir sur son pari. Le donneur, quant à lui, sera le dernier à parler mais aura le privilège de prendre en compte les paris des ses adversaires.

Règles de base de l’ascenseur

Se jouant à au moins 3 joueurs, 52 ou 78 cartes seront distribuées sur la table de jeu. La partie très intéressante et prisée dans les salles de jeu demeure jusque là, celle regroupant 4 joueurs. La règle primordiale de l’ascenseur consiste à ce que le total des plis annoncés ne soit pas égal au nombre des cartes en main. Cela implique donc que le donneur ne pourra pas choisir un nombre de pli particulier. La partie s’achève au moment où le nombre de carte de la donne rechute jusq’à une seule carte. Pour en revenir aux règles de cette variante du tarot, elles sont semblables à celles du tarot habituel. Ainsi, les joueurs se doivent de ne jamais ignorer la couleur d’entame, de couper ou surmonter si une personne de la table a joué un atout. Ceci se présente particulièrement dans une partie où le joueur ne pourrait pas honorer la couleur réclamée.

Il est aussi à marquer qu’une carte d’atout ne peut être utilisé comme première carte si le joueur a encore en sa possession d’autres cartes non atout. Les points marqués varient selon le pari. Trois points sont attribués au joueur si ce dernier respecte son pli. Il en est de même pour le pari réussi sur zéro. Pour gagner cinq points, il faudrait un pli. Cependant, deux plis vaut sept point et ainsi de suite. Si par contre, ce contrat n’est pas honoré, on retire un point par pli de différence et ce, en fonction du pli avisé au début de la partie. Maintenant que vous connaissez les bases de l’ascenseur, n’attendez plus pour participer à ce jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *